L'Université Versailles-SQY

L’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) est une université française créée en 1991, située dans le département des Yvelines ainsi que depuis 2002 dans celui des Hauts-de-Seine. Elle est implantée principalement dans les villes de Versailles, de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Mantes-en-Yvelines et de Vélizy-Villacoublay / Rambouillet, et dispose d’un total de huit sites. C’est l’une des cinq universités de l’académie de Versailles.

Elle constitue l'une des quatre universités nouvelles inaugurées en région parisienne à la suite du plan université 2000. Elle accueille environ 19 000 étudiants, emploie 752 personnels administratifs et techniques, et rassemble 1 389 enseignants-chercheurs, chercheurs et enseignants1. 285 enseignants vacataires (hors personnel hospitalier) viennent compléter chaque année l'enseignement dispensé.

Les disciplines enseignées sont les sciences exactes, les sciences humaines et sociales, les sciences juridiques et politiques, l'ingénierie, la technologie et la médecine. Elle est également active dans l’enseignement des interactions entre économie, éthique, environnement et développement durable.

Certaines universités parisiennes avaient anticipé le décret du ministère de l’Éducation nationale et avaient délocalisé une partie de leurs activités en banlieue. En effet, connaissant une hausse importante de leurs effectifs, elles commencent à ouvrir de nouvelles implantations pour alléger leurs sites principaux. C'est ainsi qu'une antenne de l'université Pierre et Marie Curie est créée à Versailles dès 1987. Dédiée aux sciences, elle rejoignait dans les Yvelines l’annexe de droit de Nanterre implantée deux ans plus tôt à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Dans le même temps, le ministère de l'enseignement supérieur programme dans le cadre du plan de modernisation de l’enseignement supérieur français « université 2000 » la création d’universités nouvelles. L’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) est officiellement créée le 22 juillet 1991 à partir de ces deux centres délocalisés de l'université de Paris VI et Paris X.

La mise en forme


Elle est dotée en 1996 de structures et d'instances. Fin 1996 l’établissement sort de son statut dérogatoire pour rejoindre le régime de la loi de 1984, au même titre que les autres universités françaises. L'UVSQ élit ses instances et son premier président, Michel Garnier, début 1997. Il met en place les conseils définitifs (conseil d’administration, scientifique, et de la vie étudiante) qui ont ensuite procédé à son élection. C'est ensuite au tour de Dominique Gentile d'être à la tête de l'établissement, de 1997 à 2002.

Cette période est marquée par une forte évolution de l’enseignement supérieur français et l’université en profite pour se consolider : création des écoles doctorales, structuration du plateau de Saclay, préfiguration du PRES UniverSud Paris et de l’avènement des filières technologiques. La création de l'IUT de Mantes-la-Jolie en 2001 (anciennement annexe de l'IUT de Vélizy) précède d'un an l'ouverture de l'Institut universitaire professionnalisé (IUP) arts, sciences, culture et multimédia, rattaché à l'UFR de sciences.

C’est enfin à ce moment que la faculté de médecine de l’université Paris Descartes est transférée à Saint-Quentin-en-Yvelines, renommée « Paris-Île-de-France-Ouest  » (PIFO).

Développements récents

En 2002, l'université connait un changement de présidence. Sylvie Faucheux arrive à sa tête. L’établissement applique la réforme du LMD à ses enseignements en 2004. Le CFA d'Alembert à Guyancourt est créé en 2006. L'année 2007 est marquée par le déménagement de l'UFR médicale Paris Île-de-France Ouest (PIFO) à Saint-Quentin-en-Yvelines et la création, avec l’Université Paris XI et l’École normale supérieure de Cachan du PRES UniverSud Paris.

2010 est aussi l'année de la réorganisation de l'UFR sciences humaines et sociales de l'UVSQ. Il disparait pour laisser la place à quatre nouvelles UFR et instituts : institut des études culturelles, institut supérieur de management, institut de langues et études internationales et unité de formation et de recherche de sciences sociales.

L’université entre dans une phase d’expansion et le développement du plateau de Saclay est au centre de toutes les attentions. Suivant cette ligne directrice, l'UVSQ devient membre fondateur d’UniverSud Paris mais également de la fondation de coopération scientifique préfigurant le futur campus du plateau de Saclay. Des liens sont aussi étudiés en 2011 avec l’université de Cergy-Pontoise. C’est ainsi que le PRES Université du grand ouest parisien est créé en février 2012. Un institut d'études politiques communs aux deux universités est également à l’étude.


logo-universite-versailles-saint-quentin-en-yvelines-logo-2011.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site