Zeitgeist

Zeitgeist, ni un livre, ni un magazine

c'est 'au sujet du mot'


Et c'est un ouvrage de collection...


« Mot allemand signifiant l’esprit du temps. On dit Zeitgeist pour définir le climat culturel, intellectuel, éthique, spirituel et/ou politique d’une société, voire du monde, reflétant également l’ambiance générale, morale et socioculturelle d’une époque. Le terme zeitgeist vient de l’Allemand zeit – le temps, et geist – l’esprit (mot signifiant également fantôme, cf. ghost en Anglais). »

zeitgeist n’est pas un livre. zeitgeist n’est pas un magazine. zeitgeist est au sujet du mot.

zeitgeist est un objet de 260 pages qui n’est ni un livre, ni un magazine. Pas de mode, pas de publicités, pas de logo, juste un mot peint par l’artiste, romancière et réalisatrice Miranda July. zeitgeist, c’est seulement des mots et des images, à propos du mot et de la littérature.


Des textes et des images exclusives signés Michel Houellebecq, Wes Anderson, Douglas Gordon, Dave Eggers, Todd Eberle, Xavier Veilhan, Simon de Pury, Jean Michel Jarre, Cédric Rivrain, Jack Pierson…

Seulement 500 exemplaires numérotés en vente.

Avec, pour le tirage des 50 premiers exemplaires, une lithographie numérotée et signée par l’artiste Alizé Meurisse, déjà auteur de la pochette d’album « Grace / Wastelands » de Peter Doherty.


zeitgeist a été fondé par Yan Céh, en tant qu’Association à but non lucratif.




Par Cécile Mazin, le mercredi 04 mai 2011 - Actualitté

https://www.facebook.com/pages/ZEITGEIST-PARIS/139229336090287?ref=ts

http://vogueparis.tumblr.com/post/4588102230/a-la-soiree-de-lancement-de-la-revue-zeitgeist
http://www.puretrend.com/rubrique/actualites_r11/le-magazine-de-la-semaine-zeitgeist-paris_a53390/1

Soirée de lancement Zeitgeist au Palais de Tokyo - 13 avril 2011

par moi-même, le 15 avril 2011


Zeitgeist par yan Ceh


Tokyo Art Club, 13 avril 2011, la nuit s’avance et s’enfonce. Il faut se frayer un chemin parmi cette population doucement interlope. Aéropage de gens près du bar. De la scène. Les mêmes, dehors. Ailleurs. En contrebas, performances, lectures, musiques se succèdent face à un grand écran qui réfléchit un texte, des images, des détails, des griffes, des petites choses bigarrées. Du brut. De la soie. Xavier Veilhan, Thierry Théolier, Yvonne Baby,  Douglas Gordon, Jean-Michel Jarre sont là, réunis autour de Yan Ceh, qui fêtait le lancement de la première édition de Zeitgeist Paris.

A l’origine, Zeitgeist est un terme allemand signifiant « l’esprit du temps », utilisé notamment dans la philosophie de l’histoire. Il a été théorisé par Hegel puis par Heidegger. Il dénote le climat culturel, intellectuel spirituel et /ou politique  d’une époque ou d’une société et reflète également son ambiance générale, morale et sociologique.


Zeitgeist,  par Yan Ceh, son fondateur, est d’abord une association à but non lucratif. C’est ensuite un objet plus qu'une revue, un pavé sans pub, sans logo, ni aucun sponsor. Cet objet comporte quelques centaines d'inédits. N’y cherchez pas un magazine ou un livre, là n’est point le concept. Zeitgeist réunit la littérature et l’art autour du mot. Tout un programme. Un désir d’ « unité » ? C’est un OLNI – un objet « littéraire » de 260 pages, avec des travaux exclusifs et œuvres inédites, mots, textes, images des artistes et écrivains les plus reconnus ou bientôt reconnus mondialement. Sur son dessus, « Zeitgeist ». Juste un mot peint par l’artiste et écrivain Miranda July.

Qui est Yan Ceh ? Une personnalité incontournable de la vie parisienne. DJ avec Frédéric Beigbeder à l’époque de Dumb et Dumber, ou bien, sans et souvent au Ritz Bar. Journaliste à l’Officiel, à Vogue, Purple Fashion, Art Press, Blast. Yan a réalisé plusieurs centaines d’interviews – de Rei Kawabuko à Britney Spears, de Ed Rusha à Dave Eggers, de Daft Punk à Michel Houellebecq

Dans cette première edition de “Zeitgeist 2011”, vous retrouverez les oeuvres et les mots de MICHEL HOUELLEBECQ, DIANA W. PICASSO, CATHERINE MILLET, DAVID ARTAUD, BAO RAFARALAHY, YVES ADRIEN, ED RUSCHA, ALIZÉ MEURISSE, JACQUES ABEILLE, CÉCILE GUILBERT, EDOUARD MERINO, YVONNE BABY, T.S.ELIOT, AGNES MARTIN, SIMON DE PURY, JACK PIERSON, FRANCIS SCOTT FITZGERALD, YANNICK HAENEL, JEAN MICHEL JARRE, DAVE EGGERS, NICK KENT & LAURENCE ROMANCE, WES ANDERSON, RAINER MARIA RILKE, & LADY GAGA,  ALEXANDRA COMPAIN-TISSIER, MIRANDA JULY, YAN CÉH SAKRÉ KOEUR, THIERRY THÉOLIER, MARC H.P,. BOURRE-RAMET, RUSSE-KOZLOWSKI, FRÉDÉRIC BEIGBEDER, CHRISTOPHE BRUNNQUELL, RAYMOND ROUSSEL & DOUGLAS GORDON, CHARLES BAUDELAIRE, TODD EBERLE ,CHRISTOPHER MAKOS, SEYMOUR GLAASS, JEAN EUSTACHE, JACQUES RIGAUT, CÉDRIC RIVRAIN, JEAN-JACQUES SCHUHL, STÉPHANE MALLARMÉ, TAVI GEVINSON, BRUCE BÉGOUT, NINA POLLY, KROMATICHE AMANDINE LEPOUTRE,WAYNEBORING.

Osons la question :  n’y a-t-il pas en effet mille manières pour la littérature de sonder, d'élargir ou de dépasser les frontières ? Et les limites entre les genres ne sont elles pas mouvantes au point de s’effacer ? Des oreillers de Miranda July aux sculptures -ici dessinées- de Jack Pierson, aux explications de Ed Ruscha, au faux livre de Wes Anderson (le poster), en passant par les textes à tendances rock de Adrien et Nick Kent, au manuscrit de Jarre des "Mots Bleus", la littérature permet d’accéder à des découvertes et des connaissances que notre morale ou notre éducation ou bien les institutions sociales approuvent ou réprouvent. La littérature, comme le disait Kafka, c’est l’assaut de la frontière. L’écrivain à travers ses livres, l’artiste à travers  ses œuvres,  n’exprime d’une façon ou d’une autre que cette volonté de transcender les limites conventionnelles, en les sublimant.


Seuls 500 exemplaires numérotés sont en vente chez Colette avec une lithographie de l’artiste et écrivain Alizé Meurisse.

_____________________________


ZEITGEIST revient en 2013




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site