La revue L'indépendance

L'Indépendance est une revue traditionaliste des années 1910

1 L'Indépendance est une revue traditionaliste fameuse et méconnue. Souvent citée, elle n'a jamais fait l'objet d'une étude complète[.
Admettons que l'objet en tant que tel ne méritait pas une attention prioritaire : parmi les dizaines de revues de la « Belle Époque », elle n'a pas l'importance de la Revue des deux mondes, ni celle de la NRF ou des Cahiers de la Quinzaine.

2 Doit-on pour autant parler d'épiphénomène intellectuel ? Il semble que non si l'on accepte qu'une revue, par-delà sa diffusion et son discours, est aussi un lieu social qui éclaire un monde la dépassant, celui des milieux intellectuel et littéraire parisiens des années 1910. Elle est aussi un angle de vue intéressant pour mettre en relief les parcours des intellectuels participant à sa genèse, à sa vie, à sa mort. Tel est le cas, mais pas le seul, de Georges Sorel pour qui Jean Variot dit fonder la revue au printemps 1911

3 Le concept de traditionalisme est sujet à polémique tant il peut susciter des interprétations diverses et parfois divergentes. L'Indépendance apparaît comme une revue traditionaliste si l'on accepte que le terme désigne, dans son sens premier et étymologique, une défense de la tradition sous ses divers aspects sociaux, politiques et culturels. Selon nous, le traditionalisme n'implique pas toujours une pensée contre-révolutionnaire mais n'est pas, non plus, du fait de sa pugnacité, un simple conservatisme. Il peut s'apparenter à une idéologie réactionnaire.....

http://www.cairn.info/revue-mil-neuf-cent-2002-1-page-173.htm

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×