La Nouvelle Rive Gauche

Directeur de publication Léo Trézénik
Directeur de la rédaction Georges Rall

Lutèce est une revue politique et littéraire. Elle a paru sous le nom de La Nouvelle Rive gauche du 9 novembre 1882 au 30 mars 1883, puis sous celui de Lutèce à partir du 6 avril 1883. Elle fut fondée par Léo Trézénik (pseudonyme de Léon Épinette) et Georges Rall. Elle a repris le programme de La Rive gauche, fondée en 1864 par A. Cournet et R. Luzarche, et à laquelle collaborèrent Rogeard, Flourens et Longuet, qui fut interdite en 1866.
Son premier éditorial précise : « Le groupe socialiste de la jeunesse des Écoles nous trouvera toujours disposés à faire part à nos lecteurs des communications qu'il voudra bien nous faire. » Hebdomadaire, la revue paraissait le jeudi sur quatre pages.
Lutèce disparaîtra en octobre 1886 : « Madame Lutèce vient de rendre le dernier soupir. Elle fut jadis puissante et belle ; elle ne se vendit peut-être jamais guère, mais elle aura l'éternelle gloire de s'être donnée tout entière aux poètes de l'école nouvelle. Ceux dont la presse clame le nom à cette heure ont écrit pour elle leurs meilleurs vers et aussi les pires. Le berceau du symbolisme et de la décadence fut son lit. Le fondateur, M. Trézénik, a eu la nostalgie des pommiers normands et peut-être l'écœurement du journalisme1 »

Collaborateurs

Auguste Vacquerie
Léon Cladel/Willy (sous le pseudonyme de Henri Maugis)
Paul Verlaine
Maurice Rollinat
Jean Moréas
Jules Laforgue
Laurent Tailhade
Paul Adam
Jules Vallès
Edgar Quinet
Paul Meurice
Charles Morice
Henri de Régnier
Louis Dumur

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site