Le Prix Saint-Germain

Pour la deuxième année consécutive, La Règle du Jeu  s’associe avec le Cinéma Saint-Germain-des-Prés pour le prix Saint-Germain, un prix de cinéma qui a la particularité d’être décerné par un jury exclusivement composé d’écrivains : Bernard-Henri Lévy, Yann Moix, Christine Angot, Régis Jauffret, Frédéric Beigbeder, Fernando Arrabal, Catherine Millet, Bruno de Stabenrath, Jean-Paul Enthoven, Marc Weitzmann, Nicolas d’Estienne d’Orves.

Succédant à Yann Moix, Christine Angot est la présidente de l’édition 2012.affiche-psg-web.jpg

Rencontre inédite entre littérature et cinéma, le prix Saint-Germain est décerné tous les troisièmes mardis de janvier au meilleur film français et au meilleur film étranger de l’année précédente.

Cette année, le prix sera remis le mardi 15 janvier 2013 lors d’une cérémonie qui se déroulera dans la mythique salle du Cinéma Saint-Germain-des-Prés.

Les réalisateurs lauréats se verront attribuer, outre un chèque de 3000 euros, un pass illimité pour deux personnes au Cinéma Saint-Germain-des-Prés. Ils auront également la possibilité de réaliser des projections publiques ou privées de leurs films.

http://laregledujeu.org/le-prix-saint-germain-des-pres/


Le prix Saint-Germain couronne Sport de filles et Royal Affair

Pour les écrivains qui composent le jury du prix Saint-Germain, le film de la Française Patricia Mazuy et celui du Danois Nikolaj Arcel sont les meilleurs films de l’année 2012

 




http://prixlitteraires.livreshebdo.fr//actualites/le-prix-saint-germain-couronne-sport-de-filles-et-royal-affair/9923.aspx

Sorti en salles en janvier 2012, Sport de filles de Patricia Mazuy a emporté le 2e prix Saint-Germain par cinq voix. Interprété par Marina Hands et Bruno Ganz, il confronte deux passionnés du cheval, la jeune Gracieuse cavalière surdouée et son entraîneur, l’ancien champion allemand cynique et usé Franz Mann

Ce film français se retrouve au palmarès 2013 avec Royal Affair, du Danois Nikolaj Arcel, qui relate une page capitale de l’histoire danoise en 1770, la relation amoureuse et intellectuelle entre la reine Caroline Mathilde et le médecin du roi Struensee (Alicia Vikander et Mads Mikkelsen), fortement influencée par les philosophes des Lumières. Il l’a emporté par quatre voix. Avec 15 nominations dont l’Oscar du meilleur film étranger, le film a déjà reçu deux Ours d’argent à Berlin.

Créé en 2011 par la revue La Règle du Jeu et le Cinéma Saint-Germain-des-Prés, le prix Saint-Germain est décerné, par un jury composé d’écrivains, tous les troisièmes mardis de janvier au meilleur film français et au meilleur film étranger de l’année précédente.

Si sa présidence est tournante – Christine Angot succède cette année à Yann Moix, président de la première édition – le jury permanent est composé de Bernard-Henri Lévy, Yann Moix, Christine Angot, Régis Jauffret, Frédéric Beigbeder, Fernando Arrabal, Catherine Millet, Bruno de Stabenrath, Jean-Paul Enthoven, Marc Weitzmann, Nicolas d’Estienne d’Orves.

Outre un chèque de 3000 euros, Patricia Mazuy et Nikolaj Arcel se sont vu remettre un pass illimité pour deux personnes au Cinéma Saint-Germain-des-Prés et à tous les cinémas du réseau Etoile, avec la possibilité de réaliser des projections publiques ou privées de leurs films.

Sept films français et sept films étrangers avaient été sélectionnés en décembre dernier par le jury. Royal Affair de Nikolaj Arcel qui ne figurait pas dans la première liste, est entré dès la deuxième avec deux autres finalistes, trois films français étant également retenus.

Rappel de la première sélection
Films français:
Adieu Berthe, de Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès, Valérie Lemercier (juin 2012)
Louise Wimmer, de Cyril Mennegun, avec Corinne Masiero, Jérôme Kircher (janvier 2012)
Quelques heures de printemps, de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, Hélène Vincent (septembre 2012)
Sport de filles, de Patricia Mazuy, avec Marina Hands, Bruno Ganz (janvier 2012)
A perdre la raison, de Joachim Lafosse, avec Tahar Rahim, Emilie Duquenne (août 2012)
Après mai, d’Olivier Assayas, avec Lola Creton, Clément Métayer (novembre 2012)
Holy Motors, de Leos Carax, avec Denis Lavant, Edith Scob (juillet 2012)


Films étrangers:
Bullhead, de Michael R. Roskam, avec Matthias Schoenaerts, Jeroen Perceval (février 2012)
Laurence Anyways, de Xavier Dolan, avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément (juillet 2012)
Miss Bala, de Gerardo Naranjo, avec Stephanie Sigman, Irene Azuela (mai 2012)
Oslo 31 août, de Joachim Trier, avec Anders Danielsen Lie, Hans Olav Brenner (février 2012)
Faust, d’Alexandre Sokourov, avec Johannes Zeiler, Anton Adasinskiy (juin 2012)
In another country, de Hong SangSoo, avec Isabelle Huppert, Yu JunSang (octobre 2012)
Au fond de l’abîme, de Werner Herzog, avec Werner Herzog, Jason Burkett, Michael Perry (octobre 2012)


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site