Le Prix Fitzgerald

Lancement du prix Fitzgerald

Publié le 18 avril 2011 par mci

(Photo : L'hôtel Belles Rives à Juan-les-Pins © Hôtel Belles Rives)

Marianne Estene Chauvin, présidente de l’Académie Francis Scott Fitzgerald et propriétaire de l’Hôtel Belles Rives à Juan-les-Pins, remettra le 26 mai le premier prix Fitzgerald. Le Belles Rives, hôtel mythique 5 étoiles de Juan-les-Pins Cap d’Antibes, anciennement Villa Saint Louis, fut le lieu de résidence de Francis Scott Fitzgerald et de sa femme Zelda quand ils séjournaient sur la Côte d’Azur.


amor-towles-jury-fitzgerald.jpg

Le jury du Prix Scott Fitzgerald a décerné, hier sur la terrasse ensoleillée de l’Hôtel Belles Rives à Juan les pins, le Prix Fitzgerald 2012 à Amor Towles pour son roman Les Règles du Jeu (Albin Michel), un roman qui nous plonge dans les années trente.
Cette histoire contient tous les codes du genre : le New York du jazz et des élégantes, l’amour et le drame, le pouvoir et la beauté, l’ambition et la décadence sur fond de Gin Martini. Écrit dans un style élégant, le roman rappelle Breakfast at Tiffany’s de Truman Capote ou Gatsby le Magnifique de Fitzgerald Himself, les scènes sont décrites avec un précision cinématographique qui pourrait bien intéresser Hollywood.

Pour cette deuxième édition, c’est une nouvelle fois un Américain qui est lauréat de ce prix littéraire créé par Marianne Estène-Chauvin, la propriétaire de l’Hôtel Belles Rives du Cap d'Antibes, en hommage à Zelda et Scott Fitzgerald qui résidèrent au Belles Rives du temps où, pas encore transformé en hôtel, il se nommait villa Saint Louis.

L’auteur, Amor Towles, diplômé de Yale University, vit à New York où il poursuit une carrière dans les affaires. Son premier roman Les Règles du Jeu (Rules of civility) a rencontré un vif succès aux États-Unis. Le lauréat s’est vu remettre un chèque de 5.000 € et un trophée réalisé par le céramiste Claude Aïello, une pièce unique en faïence blanc mat satiné, soulignée de sillons irréguliers à l’or fin, créée pour l’occasion.

En hommage à l’auteur de Tendre est la nuit et de Gatsby le magnifique, sa propriétaire, Marianne Estene Chauvin, présidente de l’Académie Francis Scott Fitzgerald, crée le prix Fitzgerald qui couronnera l’auteur d’un roman, ou d’une nouvelle reflétant l’élégance, l’esprit, le goût du style et l’art de vivre de l’écrivain américain, figure de proue de la «génération perdue».

       
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site