La maîtrise du travail étonnant et hors du commun de Dullin

charles-dullin.jpg
Charles Dullin entame sa carrière théâtrale à Paris en 1903, est engagé au théâtre des Gobelins et au Lapin agile. Il entre en 1906 au théâtre de l’Odéon dirigé par André Antoine, puis au théâtre des Arts en 1910. En 1913, il participe à la création du théâtre du Vieux Colombier de Jacques Copeau, puis forme sa propre équipe. Avec Louis Jouvet, Gaston Baty et Georges Pitoëff en 1927, il est membre du « Cartel des Quatre ». Entre 1940 et 1947, il est directeur du théâtre de la Cité (ancien théâtre Sarah Bernhardt), où il monte Les Mouches de Jean-Paul Sartre en 1943. Il rejoint ensuite l’équipe du théâtre Montparnasse, dirigé par une de ses anciennes élèves de l’Atelier, Marguerite Jamois.

charles-dullin-2-99e71.jpgCharles Dullin à l'extrême gauche et Louis Jouvet à l'extrême droite

En 1927, il s’associe à Louis Jouvet, Georges Pitoëff et Gaston Baty pour créer le Cartel des Quatre, par le biais duquel ils entendent s’opposer au théâtre de boulevard dominant la scène de cette époque. Aux côtés d’André Barsacq, Jean-Louis Barrault et Jean Vilar, Dullin a fait partie du mouvement de renouvellement français qui aboutira à un « théâtre décentralisé populaire ». Il a eu entre autres pour élèves Madeleine Robinson, Jean Marais, Marcel Marceau, Roland Petit et Alain Cuny. Son exécuteur testamentaire fut Edmond Desportes de Linières qui a toujours honoré la mémoire de son ami. Deportes fut le président de l’association des amis de Charles Dullin.

charles-dullin-portrait-w193h257-1.jpgCharles Dullin est remarqué très tôt pour ses talents d'acteur au début du XXe siècle, et se forme auprès de grands metteurs en scène (Antoine, Rouché, Copeau et Gémier). En 1921, il crée une troupe et une école, l'Atelier, et toute sa vie a enseigné et réfléchi à la formation de l'acteur, mais aussi à l'entreprise collective qu'est une mise en scène de spectacle. Joëlle Garcia, directrice du service chargé des archives, manuscrits et imprimés au département des Arts du spectacle de la BnF, a choisi et introduit plusieurs textes épuisés ou inédits de Dullin sur sa conception de la mise en scène.

charles6.jpg«Quand on écrit ses mémoires, on se fait deux sortes d'ennemis.
Ceux dont on parle. Et ceux dont on ne parle pas»

Charles Dullin
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×